Festival « Echa pa’ca » les rythmes latino a l’honneur

Festival Echa Pa'ca

Aujourd’hui nous voulons vous parlez du Festival Echa Pa’ca, qui aura lieu le 30 et 31 mars a Brest et à Loperhet pour sa 4e édition. Pour cela nous avons rencontré Elis Castro, fondateur du festival.

 

 

Festival « Echa pa’ca » les rythmes latino a l’honneur

 

Tout d’abord nous allons vous présenter Elis Castro, il est professeur de salsa et autres danses latines sur Brest.

Diplômé de l’École d’Animation Touristique Internationale de Santiago de Cuba, où une grande partie de ses études est consacrée aux arts scéniques (danse, théâtre etc.) il devient en 1998 danseur et animateur professionnel. Puis il arrive en France en 2001. Depuis il participe en tant qu’instructeur à différents congrès et festivals de renommée internationale, (Aquí Cuba, Latinossegor, etc.). Puis en 2003, Il fonde avec Frédérique Castro, l’Association Echale Salsita à l’origine d’Echale Salsa Cubana. Enfin, à partir de 2004, il dirige un collectif de 8 professeurs de danse, et fonde sa propre compagnie de danse, Aché Pa’ ti. Finalement en 2010, Elis devient instructeur diplômé de Zumba.

Elis a aussi une grande passion pour les langues étrangères. Une partie de sa pédagogique appliquée à la danse, émane sans doute de cette passion. Par ailleurs, Elis est diplômé en langue anglaise, ainsi que d’un Master multilingue en Communication et échanges Européens. Aujourd’hui, ilest professeur, chorégraphe et responsable d’Echale Salsa Cubana.

 

Echa Pa’Ca (vient par ici) est un festival de danses et musiques

principalement d’origines cubaine

 

 

Dis-nous, comme est né le festival?

L’idée de créer cet événement trottait dans ma tête depuis mon arriver en France. Il y a essentiellement 3 raisons qui vont concrétiser le projet en 2015 :
Tout d’abord, les voyages culturels à Cuba. Tout le monde ne peut pas se permettre financièrement de traverser l’atlantique pour s’imprégner de musique, culture et danse. Alors j’ai réfléchis dans l’autre sens, c’est Cuba qui vient en France, en Bretagne à Brest et Loperhet. Le festival est donc la formule parfaite pour voyager à Cuba le temps d’un weekend!
Ensuite, il y a peu d’événements autour de la culture cubaine dans la région Brestoise.
Et finalement , mon désire personnel de mettre en pratique l’expérience acquise lors de ma participation dans différents festivals, en tant que instructeur et organisateur.
Ces 3 raisons expliquent l’origine du festival qui rayonne grâce à ses bénévoles. Des amateurs de la culture cubaine et latine. Sans cette magnifique équipe le festival ne peut pas avoir lieu. « Mil gracias » à l’équipe de bénévoles Echa Pa’Ca pour être là à chaque édition, pour leur investissement sans limites…
Aujourd’hui Echa Pa’Ca est l’événement clé en Bretagne (après « Aquí Cuba » à Rennes) pour approcher et découvrir la culture cubaine : ses rythmes, ses musiques, ses danses, sa cuisine… Le festival devient petit à petit  le lien fédérateur des cubains, des latinos et des français curieux ou amateurs de nos sonorités, de notre île.
Les moments forts du festival sont : le vendredi 30 mars 2018,  soirée dansante au Centre Social de Pen-Ar-Crac’h/ le Samedi 31 mars 2018,  journée de stage au même endroit et le samedi 31 mars soir la grande fête avec le concert du groupe cubain Tomi y Su Timbalight à la salle le Trimaran sur la commune de Lopérhet. Le concert commence à 22h. Il nous restent encore de la place.
Merci, au Trio créatif, pour m’avoir  permis de communiquer à travers leur blog.
Pour suivre des cours toutes les informations sur http://echale.fr/
FacebookEcha Pa’aca
Deux fois par mois, découvrez nos autres articles coup de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.